Consent choices
 

Six conseils digitaux pour les pros de l’HORECA

proposé par proximus

zes-digitale-tips-voor-horecaondernemers.jpg

Des commentaires et Booking.com à Instagram et Google My Business : assurer une présence digitale est crucial pour les petits entrepreneurs de l’HORECA. Bien sûr, l’approche sera différente selon que vous possédez un hôtel, un restaurant ou un café, mais dans cet article, nous rassemblons les conseils utiles à chacun.

Ces six points d’attention et autres conseils feront déjà une grande différence.

1. Les bons canaux

 

Un site Internet peut toujours être important pour présenter son affaire dans l’HORECA. Vous aurez un contrôle total sur le contenu qui y apparaît. Comme nombre d’autres entrepreneurs de l’HORECA, vous serez actifs sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram, principalement pour créer de l’interactivité. Les chiffres de Statbel montrent que 39% des hôtels et restaurants belges (comprenez les établissements offrant hébergements et repas, sachant que les chiffres sont ceux de 2021) utilisent deux réseaux sociaux. 31% n’utilisent qu’un réseau social (comme Facebook). Ils sont seulement 3% à utiliser trois réseaux sociaux ou plus.


Les sites de réservation comme Booking.com ou Trivago sont spécifiques à ce secteur. Ils possèdent une fonction différente de celle du site appartenant à l’hôtel ou au restaurant. Ce dernier permet de présenter l’établissement, ses prix et les offres éventuelles. Les sites de réservation vous aideront à trouver votre chemin dans un large éventail d’hôtels et de restaurants. Votre réservation sera ainsi grandement facilitée.

2. Photos et vidéos

Outre le canal choisi, le contenu est aussi important. L’HORECA est très visuel. Un hôtel peut avoir de belles chambres, un restaurant de beaux plats, mais si ceux-ci ne sont pas correctement photographiés, seuls les clients existants, une fois sur place, pourront constater la beauté des lieux ou la finesse des repas. Les photos sont donc essentielles pour attirer les clients. Idem pour la vidéo : elles sont source d’inspiration. Comme nous le savons déjà, une image (ou des images en mouvement) en dit souvent plus que mille mots.

3. Gestion du profil de l’établissement

Nombre de clients aboutissent chez vous, établissement HORECA, via des moteurs de recherche comme Google. Un outil évident sera Google My Business. Pour les propriétaires d’hôtels et de restaurants, il est bon de savoir que vous gardez une grande partie du contrôle de vote fiche Google My Business. Vous pourrez ainsi y télécharger des photos, adapter vos heures d’ouverture et proposer une attrayante présentation de votre établissement.


Il faut savoir que de nombreuses autres possibilités s’offrent au secteur sur des moteurs de recherche ou des plateformes comme Tripadvisor, Booking.com ou TheFork. « Être présent sur de nombreuses plateformes ou moteurs de recherche est intéressant et primordial à votre visibilité en ligne » suggère Yohann Le Bris, expert en marketing digital chez Proximus Business. « Certes, cela semble représenter beaucoup de travail. Trop peut-être si, comme beaucoup de professionnels de l’HORECA, vous travaillez déjà de nombreuses heures. Mais cela ne doit pas vous décourager, car il existe des applications à partir desquelles vous gérerez efficacement votre contenu sur l’ensemble de ces plateformes. »

4. SEO et BEO

Le SEO signifie Search Engine Optimization ou référencement naturel pour les moteurs de recherche. Recherchez les mots-clés que votre public cible utilise sur les moteurs de recherche comme Google (notamment via Keyword Planner). Vous pourrez aussi définir votre localisation géographique à côté d’un terme plus générique (« restaurant ») afin de les combiner (« restaurant à Wavre, Mons ou Gand »). Vous pourrez aussi créer des combinaisons avec des termes plus spécifiques à une niche comme « restaurant indien » ou « Hôtel de charme ».
 

Bart-Jan Leyts, de Loreca Consultancy, souligne aussi l’importance croissante du BEO (pour Booking Engine Optimization. « Il s’agit d’augmenter la valeur d’un hôtel ou d’une maison d’hôtes sur des sites de réservation comme Airbnb ou Booking.com » explique-t-il. « Si un client effectue une recherche sur l’hôtel ou le B&B en question, les chances de réservation seront décuplées.

DÉCOUVREZ AUSSI:

5. Publicités

Outre le référencement, on parlera du SEA (pour Search Engine Advertising). Il s’agit de publicités payantes qui apparaissent dans les résultats des moteurs de recherche. Ici, le modèle se base sur le coût par clic. Les tarifs par mots-clés sont alors largement déterminés par l’offre et la demande. Cela ne vous empêchera pas de faire de la publicité avec un budget limité, et ce, d’autant plus si vous avez affiné votre groupe cible et votre localisation. Les réseaux sociaux tels que Facebook ou Instagram permettent également de faire de la publicité ciblée sans devoir dégager de gros budgets.

6. Last but not least : les commentaires

Le secteur de l’HORECA est très sensible à ce que les clients écrivent en ligne, que ce soit concernant la nourriture, le service, l’atmosphère ou encore la convivialité. L’influence de ces critiques ne cesse de croître. Les chiffres de Bright Global montrent que, de tous les secteurs, les restaurants sont ceux dont les clients (potentiels) lisent le plus les commentaires, les hôtels venant en seconde position sur cette liste.


Les commentaires sont importants pour les professionnels de l’HORECA. Ils constituent un élément important de la stratégie digitale des établissements. Vous pouvez demander spontanément à un client satisfait de donner son avis en ligne. HORECA Vlaanderen, qui dispense aussi des formations à ce sujet, est d’avis que les entrepreneurs du secteur de l’hôtellerie et de la restauration devraient également être en mesure de répondre aux critiques concernant leur propre établissement. De nombreux commentaires donnent une bonne impression, mais aussi une bonne idée de ce que pense le client moyen. Veillez toujours à disposer d’avis récents.

Vous cherchez un partenaire pour (re)dynamiser le marketing digital de votre affaire ? Chez Proximus Business, vous bénéficiez de conseils et d’aide allant en ce sens. Plus d’info sur
www.proximus.be/BusinessBooster