Consent choices
 

Ou comment les instituts de beauté réussissent en ligne

PROPOSé par PROXIMUS

beaute_en_ligne.jpg

S’il est un secteur qui a bénéficié d’un coup de pouce numérique de la part du corona, c’est bien celui de la beauté. De nombreux entrepreneurs ont profité de cette période pour améliorer leur approche du digital et certainement leur présence sur les réseaux sociaux. Et c’était nécessaire. Mais quelles sont les armes digitales dont vous pouvez disposer en tant que salon de beauté ou de coiffure ?

Avoir son propre site est incontournable

Un site Internet est un élément indispensable pour tout salon de beauté ou de coiffure. Il apporte une dose de convivialité pour les clients, mais permet aussi de grandement gagner en efficacité dans votre salon. Vous pouvez ainsi voir en un coup d’œil les traitements envisagés et ce qu’ils impliquent. « Un système de réservation en ligne s’avère incontournable si vous ne voulez pas être dérangé(e) tandis que vous êtes occupé(e) avec un client », explique Vicky Vermeiren, coach d’entreprise, qui se concentre spécifiquement sur le secteur de la santé.

La création et la maintenance du site Internet de votre salon peuvent toutefois s’avérer compliquées et vous prendre beaucoup de temps. « Optez pour des professionnels » suggère Vicky Vermeiren. Mais parfois, des ‘bricolages’ comme Weebly peuvent être une première solution. Cependant, leurs fonctionnalités sont limitées et vous ne bénéficiez pas de l’aide d’experts

Assurez-vous que l’on vous trouve

CE qui nous amène à notre deuxième conseil : la facilité de recherche et la visibilité sont cruciales pour un professionnel de la beauté. On peut affirmer sans se tromper que lorsqu’un(e) client(e) potentiel(le) cherche un nouveau salon, il jettera un coup d’œil, dans neuf cas sur dix, sur un moteur de recherche comme Google. Et ces mêmes clients se limitent le plus souvent à la première ou la deuxième page de recherche. L’optimisation des moteurs de recherche, lors de la création de votre site Internet, est donc cruciale. Dans ce contexte, Yohann Le Bris, expert en marketing digital chez Proximus Business, souligne également l’importance du référencement local. « Parce que, quand vous allez chez le coiffeur, vous n’avez pas forcément envie d’aller loin. Une recherche locale se fera via Google, mais aussi par le biais d’annuaires en ligne ou sur le site Internet de votre commune » poursuit Yohann Le Bris.

Montrez-vous !

Pour Yohann Le Bris de Proximus Business, une autre manière de se montrer est Google My Business grâce auquel vous contrôlez l’image de votre entreprise sur Google. C’est la fameuse liste d’entreprises avec des points de repère sur une carte que l’on voit apparaître sur le moteur de recherche. On y trouve aussi un bloc d’information, sur la droite, qui apparaît une fois que l’on clique sur une entreprise spécifique. « Il est toujours préférable d’inclure une photo de l’entreprise dans Google My Business, mais aussi une photo de vous en tant que responsable de l’entreprise. Il est crucial, dans ce secteur, de créer une relation de confiance » ajoute Yohann Le Bris.

Volez la vedette avec vos photos

De belles photos professionnelles sont d’autant plus indispensables que nous parlons du secteur de la beauté. Des réseaux sociaux comme Instagram vous permettent de publier des photos de coupes que vous pouvez réaliser, de traitements que vous pouvez effectuer ou de produits spécifiques que vous pourrez vendre à vos clients. Utilisez des canaux comme Instagram permet de présenter visuellement vos dernières réalisations, qu’il s’agisse de coupes de cheveux ou de manucures.

Avoir ses propres photos est authentique, mais il est préférable de choisir des photos professionnelles. Si c’est possible, engagez un photographe qui prendra des photos de votre salon pour les placer sur votre site Internet ou sur les réseaux sociaux. « Je conseille aux personnes travaillant dans le secteur de la beauté d’organiser une séance photo tous les trimestres. Les besoins des clients changent, l’offre de produit aussi. Ce faisant, vous avez, chaque trimestre, un dossier de photos que vous pourrez utiliser à votre guise. »

Interaction et communication

Les réseaux sociaux permettent aux coiffeurs et aux instituts de beauté de se constituer une vaste communauté de clients. Cela peut se faire de façon organique, mais aussi par le biais de publicités. Les médias sociaux tels que Facebook, Instagram et même TikTok offrent certainement aux salons de coiffure et autres instituts de beauté des possibilités d’interaction, notamment via les stories. Cette interaction peut prendre toutes les directions : une demande d’information sur un produit ou un traitement, une opinion de client sur une nouvelle tendance ou une réponse à des questions précises sur des traitements particuliers. « Le secteur de la beauté est très ‘humain’. Les clients vous connaissent personnellement, mais peuvent aussi se plaindre » explique Vicky Vermeiren.

Se concentrer sur un but précis

Ce qui est important avec les médias sociaux est de cibler l’objectif autant que possible. « Concentrez-vous sur les objectifs de votre entreprise » suggère notre coach. « Assurez-vous qu’en tant qu’entrepreneur(se) du secteur de la beauté, vous êtes conscient(e) de ce que vous faites sur les réseaux sociaux et que le temps qui y est imparti l’est de manière optimale en fonction de votre activité et de son actualité. Vous pouvez vous intéresser à vos fournisseurs et à vos concurrents, mais vous devez vous concentrer essentiellement sur votre entreprise et mettre vos forces en exergue. »

Les médias sociaux sont aussi en plein essor au sein du groupe-cible. Une enquête néerlandaise menée par Coiffure Media Group et Aimy Kappersoftware auprès de 535 coiffeurs a montré que 22% des coiffeurs néerlandais se sont fixé comme priorité d’accroître leur utilisation des réseaux sociaux pendant la crise du corona. Vicky Vermeiren acquiesce : « La Covid-19 a numérisé le secteur de la beauté. Pour certains, c’était plus que nécessaire. Alors que les réseaux sociaux étaient autrefois un atout, ils sont devenus, aujourd’hui, indispensables. »

Communiquer avec le client, c’est plus qu’envoyer un mail

La communication digitale est naturellement très importante dans le secteur de la beauté. Cela peut se faire par e-mail, mais aussi par Messenger ou WhatsApp qui dispose également d’une version professionnelle. Ainsi, grâce à Facebook Messenger ou WhatsApp Business, vous définirez vos heures d’ouverture, enverrez une notification automatique aux clients en dehors des heures de travail ou renverrez, par exemple, vers votre site Internet pour lui permettre de réserver un traitement. Ces chatbots sont souvent présents dans les entreprises de vente au détail. « C’est encore un peu confidentiel dans notre secteur. Seule une minorité des entrepreneurs du secteur de la beauté utilise ces applications. Pourtant, ils pourraient en tirer profit. Les questions des clients qui arrivent par un canal numérique sont souvent les mêmes. Il est donc assez facile d’automatiser les choses ».

DÉCOUVREZ AUSSI:

Vous cherchez un partenaire pour redynamiser le marketing digital de votre entreprise ?
Chez Proximus Business, vous trouverez de l’aide et des conseils.
Plus d’information sur

www.proximus.be/BusinessBooster